29 juin 2016

Norme ISO 20 400 – Décryptage de la norme « Achats responsables »

La nouvelle norme ISO 20400 sur les achats responsables intègre la notion de responsabilité sociétale dans le processus achat. En cours de finalisation, sa publication est prévue pour 2017.

Elle repose sur différents fondamentaux :

  • Intégrer la politique d’achats responsables à la stratégie d’entreprise ;
  • Impliquer le top management dans cette politique ;
  • Se rapprocher des territoires et des acteurs locaux ;
  • Mettre en place une démarche de performance et des outils opérationnels innovants ;
  • Faire des économies en optimisant les consommations de ressources dans une logique de coût global.

 Le prix d’achat n’est plus au cœur du processus décisionnel, on privilégie le terme du « mieux disant » qui est défini comme le meilleur rapport qualité/prix sur la durée du cycle de vie de la prestation.

Le cycle de vie de la prestation inclut les coûts d'achat, de lancement, d'entretien, de fonctionnement et d'élimination.
Les objectifs sociaux et environnementaux sont donc intégrés au cycle de vie et à cette notion de coût global.

La norme 20 400 introduit 9 principes d'achats responsables:

  • La recevabilité : il convient qu'une organisation soit redevable de ses propres impacts sur la société, l'économie et l'environnement, ainsi que de ce qui se passe dans ses chaînes d'approvisionnement, en tenant compte du cycle de vie des produits et services ;

  • La transparence : il convient que l'organisation soit transparente dans ses décisions et activités d'achats ayant un impact sur la société, l'économie et l'environnement, et qu'elle encourage ses fournisseurs à faire également preuve de transparence ;

  • Le comportement éthique : il convient que l'organisation se comporte de manière éthique et promeuve ce comportement éthique dans toutes ses chaînes d'approvisionnement ;

  • Le respect des intérêts des parties prenantes : il convient que l'organisation respecte, considère et réponde aux intérêts des parties prenantes sur lesquelles ses activités d'achats ont un impact ;

  • Le respect du principe de légalité et des normes internationales de comportement : il convient que l'organisation respecte le principe de légalité, les normes internationales de comportement et les droits de l'Homme, et prenne conscience de toute violation de ces principes et normes dans ses chaînes d'approvisionnement. Il convient qu'elle incite activement ses fournisseurs à se conformer à ces règles et à évaluer et examiner la conformité lorsque la situation l'exige ;

  • Les solutions de transformation et innovantes : il convient que l'organisation recherche des solutions et des processus nouveaux afin d'atteindre ses objectifs de responsabilité et qu’elle encourage les pratiques d'achat innovantes afin de favoriser les résultats plus responsables dans toute la chaîne d'approvisionnement, notamment en étant à l’écoute de ses fournisseurs ;

  • La focalisation sur les besoins : il est recommandé à l'organisation d'examiner la demande, de n'acheter que ce qui est nécessaire et de rechercher en premier lieu des alternatives responsables ;

  • L’intégration : il convient que l'organisation s'assure que la responsabilité est intégrée dans toutes les pratiques d'achat existantes afin d'optimiser les résultats en matière de responsabilité ;

  • Le coût global : il est recommandé à l'organisation de tenir compte non seulement du coût total encouru par l'organisation depuis son achat, mais aussi des coûts et des bénéfices pour la société, l'environnement et l'économie.

Afin de distinguer les entreprises ayant mis en place ces principes, l’Obsar souhaite que, par cette nouvelle norme, la notion de label « Achats responsables » voit le jour …à suivre.


Article rédigé par Christelle Liénart Chef de projet Développement Durable

Recevez un résumé mensuel de nos articles
Rechercher
Récemment
Espaces Verts : un potentiel de développement important Retrouvez tous les chiffres clés de cette étude en infographie.   Commentaire rédigé par : Nolwenn Pigault, Responsable Marketing MSE...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Facility Management : quels modèles de pilotage ?Les comparaisons avec l’Allemagne ou les Etats-Unis ont longtemps mis en lumière un fort retard...Lire la suite
Baromètre 2017 des Achats Responsables - Info clé n°1Les déclarations des acheteurs sondés dans le cadre du Baromètre publié par l'Obsar attestent d'une...Lire la suite
L'Internet des objets (IOT) : un nouveau terrain de jeu pour les acheteurs ?Quelque soit le secteur d’activité, le potentiel de gestion offert par l’IoT est sans précédent...Lire la suite